A nos glorieux libérateurs

LES PLANEURS DU D-DAY

Les planeurs du D-DAY

C'est dans le cadre de préparations d'invasions aéroportées que les planeurs sont imaginés : ils doivent être capables de transporter une trentaine de soldats équipés ou du matériel léger comme des Jeep ou des canons courts.

Le Waco CG4

Le Waco CG-4 (aussi nommé Hadrian dans la Royal Air Force) fut le planeur militaire le plus utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale. Les essais en vol commencèrent en mai 1942. Par la suite, plus de 13 900 CG-4A furent livrés.  Ils participèrent aussi aux opérations Albany et Boston lors du débarquement Allié en Normandie (Opération Neptune) le 6 juin 1944. Après que les premiers parachutistes des 82e et 101e divisions furent largués derrière les lignes allemandes, d'autre "para" atterrirent avec ces avions silencieux pour garantir l'effet de surprise et prendre rapidement les objectifs principaux, tels les ponts.

Le HORSA

Tractés par des bombardiers ou des avions de transport, les planeurs Horsa sont utilisés pour la première fois utilisé en Norvège. Plus tard, en juillet 1943, ils prennent part à l'invasion de la Sicile aux côtés des modèles Waco américains.
Trois versions différentes sont construites (Airspeed AS 51, Airspeed Mk I, Airspeed Mk II) au cours de la Seconde Guerre mondiale, et de nombreux appareils sont utilisés pendant les actions aéroportées britanniques de l'opération Overlord.

© 2014 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode