A nos glorieux libérateurs

Les chars du D-day

Char M18 Hellcat

Ses points forts sont sa mobilité, aussi bien sur route qu'en hors-pistes, ainsi que la rapidité de rotation de sa tourelle, qui permet de prendre de vitesse ses adversaires allemands.

Char Mk IV Centaur

Les ingénieurs militaires anglais développent le concept du char "croiseur", un blindé dont le rôle est d'appuyer de ses feux l'infanterie et de progresser à son rythme, tout en à étant en mesure de s'opposer à une contre-offensive blindée adverse.

Char M4A4 Sherman "Hedge cutter" Rhinoceros

Différentes version du char Sherman M4 sont conçues en se basant sur le châssis original et permettant ainsi aux Américains de disposer d'une large gamme de véhicules blindés adaptés à diverses situations et missions. Le M4 est alors transformé en char bulldozer, char amphibie (Duplex Drive), char de réparation, char anti-mines et bien d'autres variantes.

Char Mk VII Tetrarch

Les Britanniques lui trouvent une utilité toute particulière : l'emploi dans les unités aéroportées. Il peut en effet être transporté à bord du planeur Hamilcar afin de renforcer la puissance de feu des parachutistes et des soldats embarqués dans des planeurs.

Char M3 Stuart

Principalement utilisé pour effectuer des missions de reconnaissance, le char léger M3 Stuart est également envoyé au combat afin d'appuyer les actions d'infanterie. Le châssis du Stuart sert à l'élaboration du canon automoteur M8 Scott de 75 .

Char Mark IV Churchill 

Ce châssis sert, tout comme pour celui du Sherman américain, de structure de base pour de nombreuses autres versions (lance-flammes, anti-mines, poseur de ponts...) utilisées par les forces britanniques.

Char M10 Destroyer / M10 Wolverine

Mobile et doté d'une forte puissance de feu, et est très apprécié au sein de la cavalerie américaine. Dans le cadre des accords Prêt-Bail, les Britanniques reçoivent 1 650 chasseurs de chars M10 (qu'ils surnomment M10 Wolverine) de la part des Américains : 1 100 d'entre eux sont d'ailleurs modifiés pour changer de canon (ils sont alors appelés M10 Achilles).

Char Ram mk II

Le char Ram mk II est utilisé par les forces canadiennes pendant la bataille de Normandie, en complément des Sherman. Leur emploi se limite à des missions de reconnaissance ou au transport de postes de commandement ainsi que de troupes d'assaut.

Char Mk IV Cromwell

Son canon de 75 mm ne peut surclasser la puissance de feu des chars allemands, cependant sa mobilité et sa vitesse sont nettement supérieures. Mais cette augmentation de la mobilité passe automatiquement par la baisse de l'épaisseur du blindage, qui rend le char Cromwell plus vulnérable, malgré sa vitesse.
 
 

© 2014 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode