A nos glorieux libérateurs

Opération Mallard

31/01/2015 16:48

OPERATION MALLARD 

Le 6 juin 1944 vers 21 heures 246 avions tractent 216 planeurs Horsa et 30 planeurs Hamilcar, ils s'agit de l'OPERATION MALLARD.
L’arrivée de cette armada va avoir pour les 2 camps un effet psychologique indéniable. Du côté allemand le commandement va ordonner le repli de la 21.Panzer-divison car celui-ci voit en l’arrivée des renforts britanniques la possibilité d’un encerclement de la division. Du côté anglais un immense espoir du côté des parachutistes de la 6 th airbone qui ont subit en ce 6 juin 1944 de nombreux assauts allemands et dont les pertes augmentent au fil des heures. 

L’arrivée sur les landing zone

Landing zone N (Ranville) :
142 planeurs vont se poser entre 20h51 et 21h23, peu d’incidents sont à déplorer pendant le vol sauf : 
- 2 câbles coupés au décollage 
- 1 couple avion planeur et un second planeur perdu en mer 
L’approche et le poser des planeurs se fera dans d’excellentes conditions, le débarquement du matériel est lui plus sujet à débat puisque les suspentes des parachutes laissés sur places vont mettre à mal les axes des véhicules débarqués( 11 tetrach immobilisés en 5 mn)
Landing zone W :
110 planeurs sur les 112 prévus ont décollé là aussi peu d’incidents de vol à déplorer : 
- 1 planeur perdu en mer 
- 2 planeurs se posent d’urgence en Grande Bretagne 
- 1 planeur se pose très loin à l’est de la DZ
En fait 106 planeurs se présentent et se posent sans trop de problèmes malgré quelques tirs de DCA en provenance de Caen, les troupes sont immédiatement regroupées et se dirigent vers leurs objectifs. Si l’on doit se réjouir du bon déroulement de cette mission, la mission de ravitaillement de la 6th Airbone division va être-elle un désastre. cette mission dévolue à 30 dakota du 233 squadron de Bakerhill farm et 210 de Down Ampney et Broadwell. La mission larguer 116 tonnes de ravitaillement (munitions, explosifs, matériel médical.) au profit de la 6th Airbone division.Le vol en formation par trois à basse altitude se déroule parfaitement jusqu’à l’embouchure de l’Orne, quand tout à coup ils sont pris pour cible par l’artillerie des bâtiments alliés.
le résultat est le suivant : 
- Deux avions rebroussent chemins un sera perdu en mer l’autre se posera en grande Bretagne ; 
- Cinq Dakota sont portés disparus.
L’ensemble de la formation est éclaté, la 6th Airbone division, ne recevra que 25 tonnes de ravitaillement.

Le Bilan de cette opération :

On peut considérer l’opération Mallard est l’opération aéroportée qui s’est déroulée en plein jour la plus précise et qui a connu le moins de pertes lors de l’opération Overlord. A minuit, le 6 juin 1944, l’ensemble de la 6th Airbone division. est déployée de la manière suivante :
- A l’ouest le 5th Parachute Brigade tient le Bas Ranville et Ranville avec les 12ème et 13ème bataillons.Le 7th bataillon est mis en réserve sur la frange occidentale de la DZ N.
- Au centre, la 3rd Parachute Brigade est déployée sur un front de 6 kilomètres, le QG de la brigade et le 1st Canadian Parachute battalion au Mesnil.
- Au sud le 8ème Bataillon secteur des bois de Bavent et de Bures. 
- Au nord le 9ème Bataillon dans le secteur du Plein. 
- 2 bataillons de la 6th Airlanding Brigade sont en réserve prêt à être engagés au sud ouest. 
- La 1st S.S Brigade tient les villages d’Hauger , Le Plein Amfreville , au nord et au nord est de la DZN N
Le 7 juin 1944 la 6th Airbone Division contre-attaque la 21.panzer –Division vers le sud, cette mission est dévolue à la 6th Airlanding Brigade avec 2 bataillons de front le 1st battallion The royal and Ulster rifles et à l’ouest le 2nd Battalion The Oxfordshire and Buckinghamshire light infantery (The Ox and Bucks) à l’est.

© 2014 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode