A nos glorieux libérateurs

Le premier parachutiste anglais du D-Day est décédé

10/07/2015 15:37
Norman Poole, premier soldat britannique à fouler le sol de la France occupée pendant l’opération du D-Day, vient de mourir à l’âge de 95 ans.
Le lieutenant parachutiste Norman Poole était l’un des six hommes à poser le pied sur le Cotentin, la nuit du 5 au 6 juin 1944, lors de l'opération « Titanic IV ». Selon le Dailymail, le soldat a atterri avec 200 « faux » parachutistes, des mannequins dont le but était de distraire les troupes allemandes à l’aide d’amplificateurs jouant des bruits de faux combats. 
Attaché à sa poitrine, un pigeon voyageur transportait un message vital transmis aux chefs militaires. Le soldat n’a jamais révélé la teneur de ce message et a emporté son secret dans sa tombe. « C’est le seul pigeon à avoir atteint sa destination, raconte sa fille Alison. Jusqu’à sa mort, il n’a jamais dit à personne de quoi parlait ce message. Mon père est resté terriblement muet sur toute cette période, même s’il s’est un peu confié avec l’âge. Il ne supportait pas l’idée qu’on puisse en parler autour de nous. » 
 
A la fin de la journée du 6 juin, plus de 150 000 soldats alliés avaient établi des bases le long de la côte normande et ouvert la voie à la victoire contre l’Allemagne hitlérienne. Le lieutenant Poole et son équipe étaient séparés des autres troupes et ont passé six semaines derrière les lignes ennemies avant d’être capturés par les Allemands. Leur groupe a été libéré par les Américains et Norman fut décoré de la Croix militaire pour son courage.
Le lieutenant, devenu banquier par la suite, était réticent à parler de son rôle dans cette invasion historique, même avec sa famille. Il vivait à Portishead, dans le comté du Somerset, avec sa femme Elisabeth. Le couple a eu deux filles, quatre petits-enfants et cinq arrière-petits-enfants.

 

© 2014 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode